Logo Université Laval Logo Université Laval

Actualités et événements

Les cliniques dentaires universitaires recommandées par Protégez-Vous!

Équipe clinique

Le réputé magazine de l’Office de protection du consommateur du Québec (OPC), Protégez-vous, a récemment publié un article fort élogieux à l’égard des cliniques-écoles qui traitent des patients, comme celles de la Faculté de médecine dentaire. Le texte, qui fournit les liens vers pas moins de 35 cliniques situées dans les différentes villes du Québec, s’attarde surtout aux cliniques dentaires. Le magazine insiste sur la qualité des soins prodigués, mentionne la supervision des étudiants par des dentistes-cliniciens (les cliniques de la FMD en comptent plus d’une centaine) et souligne le fait de devoir consacrer généralement plus de temps pour se faire soigner. L’article a fait l’objet d’une discussion en ondes pendant l’émission de fin d’après-midi à WKND radio, à Québec, le 1er février.

Fidèle à ses habitudes, Protégez-vous incite ses lecteurs à faire le calcul quant à la valeur du temps qu’ils consacreront à se faire soigner. Pour des traitements complexes et coûteux, comme les implants dentaires, les prothèses fixes ou amovibles et les traitements de canaux (endodontie), la différence de prix de 30 à 50 % compensera amplement le temps consacré. Par contre, ce que l’article ne dit pas, c’est que les patients des cliniques étudiantes contribuent de manière significative à la formation des futurs dentistes et que cette contribution est essentielle à la profession. De plus, la Faculté de médecine dentaire propose aussi la Clinique des professeurs, où pratiquent la majorité des professeurs spécialistes des différentes disciplines de la médecine dentaire. Le temps d’attente pour obtenir un rendez-vous, ainsi que le temps requis pour les traitements, est tout à fait semblable à ce que les patients obtiennent en clinique privée. Les cliniques dentaires de la Faculté traitent près de 20 000 patients annuellement.

Pour obtenir des précisions et pour prendre rendez-vous à l’une ou l’autre des cliniques de la Faculté :


Partager cette nouvelle :

Nouvelles connexes

  • comptoir d'accueil

    Joindre les cliniques des étudiants pendant la grève

    Les patients qui souhaitent joindre les cliniques des étudiants de 1er ou de 2e cycle pendant la grève en cours doivent attendre qu'on les appelle pour fixer un rendez-vous. Les suivis de dossiers sont assurés directement par les étudiants d'ici la fin de la grève. Suite
  • prof-clinique

    Joindre la clinique des professeurs pendant la grève

    Les patients de la clinique des professeurs qui désirent joindre leur dentiste pendant la grève du personnel de soutien à l'Université Laval doivent le faire en téléphonant directement au bureau du professeur. Il est aussi possible de le faire par courriel à l'adresse personnelle de chaque professeur. Suite
  • reception de la marchandise

    Modification au service de réception des marchandises

    À compter de maintenant, le service de réception des marchandises est ouvert du lundi au vendredi, de 9h à 12h. Les livraisons ne seront pas acceptées en dehors de ces heures. Merci d'en prendre bonne note! Suite
  • Grève du Syndicat des employés de l’Université Laval

    L’Université demeure ouverte et continue ses activités. À moins d’une situation exceptionnelle, les patients des cliniques dentaires sont donc attendus comme prévu au pavillon de Médecine dentaire pour recevoir leurs soins. Suite
  • le professeur Sylvain Moineau dans son labo du GREB

    Sylvain Moineau reçoit le prix John.-C.-Polanyi du CRSNG

    Le chercheur du Groupe de recherche en écologie buccale (GREB) est reconnu pour ses travaux remarquables sur le CRISPR et leurs retombées importantes pour l'avancement des connaissances en génomique et en biotechnologie. Suite
  • les chercheurs dans leur labo

    Recherche : Des vertus prometteuses pour un lichen nordique

    Le professeur Daniel Grenier et le professionnel de recherche Jabrane Azelmat, du Groupe de recherche en écologie buccale, ont contribué à des travaux de recherche sur un lichen du Nord québécois qui pourrait avoir des vertus antimicrobiennes. Suite