Logo Université Laval Logo Université Laval

Actualités et événements

Une expérience exceptionnelle pour les stagiaires internationaux

l'équipe du stage au Guatemala en 2016
les stagiaire de Dakar dans un marché de tissus
les stagiaires de Bordeaux aux dunes de Pilat

Les programmes de Stages internationaux et interculturels et le Profil international du Doctorat en médecine dentaire permettent à plus d’une trentaine d’étudiants, ayant complété trois années de formation, de vivre une expérience fort enrichissante à l’étranger. Répartis en équipes de 2 à 8 stagiaires, les étudiants quittent le Québec au début du mois de mai pour un séjour de 10 semaines en France, au Sénégal, au Guatemala ou, pour la première fois cette année, la Tanzanie.

Après avoir bien préparé leur séjour de formation pratique, sous la supervision de la professeure responsable, la Dre Sylvie Morin, et du Bureau International de l’UL, les stagiaires profitent des ententes avec une dizaine d’organismes d’accueil et de milieux de stage, fort différents de celui des cliniques facultaires. Les stagiaires qui choisissent une destinations française évoluent dans des cliniques ou hôpitaux universitaires. Ils expérimentent le système français de soins dentaires, lequel diffère passablement de celui du Québec. Répartis en duo à Paris, Rennes, Bordeaux, Montpellier et Brest, les aspirants dentistes ont l’occasion de mettre en pratique leurs acquis de la dernière année en clinique facultaire et de gagner beaucoup d’autonomie pour traiter les patients. Ils profitent de leurs jours de congé pour visiter les destinations des alentours, certains atteignant même l’Italie et l’Espagne!

Ceux qui choisissent d’intégrer un aspect interculturels à leur stage ajoutent des défis reliés à la langue, à l’accès aux soins et à la logistique. Avec une base d’espagnol, de wolof ou d’un dialecte local, ils arrivent à rassurer leurs patients et à leur prodiguer des soins dentaires, parfois dans des conditions un peu extrêmes! Pour la première fois cette année, une équipe s’est rendu en Tanzanie afin de prêter main forte dans deux cliniques de santé publique. Ils ont aussi mis sur pied une clinique mobile pour offrir des soins aux tribus Masaï nomades, peu habituées à confier leur bouche à des dentistes!

Au terme de leur stage, Olivier Marceau, Vincent Thibeault-Bernier, Alexandra Houle-Boivin et Élisabeth Rajotte ont voulu prolonger leur séjour dans le nord-est de l’Afrique et se sont attaqué au plus haut sommet du continent; le Kilimandjaro! Après avoir réussi à garder la forme pendant leurs dix semaines de stage, ils se sont rendus à Arusha afin de choisir une entreprise et un itinéraire pour atteindre le sommet de l’Afrique. Le 17 juillet dernier, ils ont entrepris l’ascension par la route de Lemosho. Celle-ci nécessite huit jours de trekking afin de permettre l’acclimatation à l’altitude, essentielle pour réaliser l’exploit. Chaque journée nécessite de 5 à 8 heures de marche, en montée et en descente. Les nuits sont très froides à plus de 4 000 m d’altitude, certaines à -20º C! La dernière journée exige une montée de 1 200 m, où chaque pas est ardu. La fierté qui se lit sur leur visage est le témoignage d’un exploit hors du commun!

Tous les stagiaires se retrouveront le 11 octobre prochain lors de la Soirée internationale et communautaire de la Faculté. Ils se joindront aux étudiants qui ont pris part à la Clinique des soins adaptés, laquelle offre des soins dentaires gratuits à une population vulnérable de la région de Québec, afin de partager leurs expériences avec toute la communauté facultaire. Ce sera aussi l’occasion de remercier les partenaires et organisations qui ont appuyé ces projets et qui permettent aux étudiants de vivre de telles expériences, fort enrichissantes dans leur parcours de formation.

Consultez l’article d’Impact Campus, incluant des témoignages des stagiaires.


Partager cette nouvelle :

Nouvelles connexes

  • Une étudiante du D.M.D. reçoit une bourse pour participer au congrès de l’ACRD

    Sofia Lappas, étudiante de 2e année au doctorat en médecine dentaire, a reçu une bourse de 1000$ pour participer au prochain congrès de l'Association canadienne de recherche dentaire, qui sera combiné avec celui de l'association équivalente aux É.-U. (AADOCR) à Atlanta en mars 2022. Son projet de recherche sur un nouveau traitement du cancer de la bouche est supervisé par le professeur Semlali. Suite
  • Roberto D. Fanganiello, nouveau professeur adjoint au GREB

    Le professeur Roberto D. Fanganiello a récemment été embauché à la Faculté et s'est joint à l'équipe de chercheurs du GREB pour y apporter son expertise dans les domaines des biomatériaux, de la biologie régénérative et de la bio-ingénierie tissulaire. Originaire du Brésil, son arrivée à Québec en ces temps de restrictions liées à la pandémie est en soi un exploit! Suite
  • Collaboration inédite entre la clinique dentaire du 1er cycle et les étudiants-athlètes du Rouge et Or

    Beau projet entre le Rouge et Or et les étudiants en médecine dentaire pour la fabrication sur mesure de protecteurs buccaux plus confortables et mieux adaptés aux besoins des étudiants-athlètes en football et en rugby. À l'initiative du directeur médical du Rouge et Or, le physiothérapeute Michael Morin, et de l'enseignante du cours Désordre temporaux-mandibulaire, la Dre Geneviève Romanesky, le projet a ravi autant les futurs dentistes que les athlètes d'élite! Suite
  • Création d’une plateforme de données cliniques et de matériel biologique pour la recherche buccodentaire

    Le professeur Semlali et ses collaborateurs des universités McGill et de Montréal ont reçu un financement de 100 000$ du RSBO pour la mise sur pied d'une plateforme de mise en commun et de partage des données issues de trois bio banques de matériel biologique. Cet outil permettra d'améliorer la recherche sur le cancer buccal, les maladies courantes de la bouche ainsi que les maladies rares qui ont une manifestation buccodentaire. Suite
  • Recherche: 2 étudiantes du GREB se démarquent

    Deux étudiantes du GREB, Ikram Ajala et Sarra Beji, ont remporté des bourses pour la présentation de leur projet de recherche cet été lors de communications organisées par l'Association canadienne de recherche dentaire (ACDR) et par l'International Association for Dental Research (IADR). Toutes deux travaillent au sein de l'équipe du professeur Abdelhabib Semlali et s'intéressent à la prévention et au traitement du cancer de la bouche. Suite
  • Rentrée d’automne 2021; Bienvenue!

    Les membres de la communauté facultaire sont fébriles à l'idée de reprendre leurs activités de recherche et de formation dans un environnement sécuritaire et sur la base des acquis de la dernière année. En plus d'accueillir 50 nouveaux étudiants au D.M.D. et une douzaine de nouveaux étudiants aux cycles supérieurs, la rentrée 2021 sera marquée par la transition vers un retour à la normale et la livraison des derniers projets de rénovations. Suite